Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Conjugaison
Etes-vous incollable en conjugaison ?
Quizz à réponses multiples
Calcul mental
Avez-vous de bons réflexes ?
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
d6BP
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 665678 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Nouvelles
Le Plan stratégique e-Algérie 2013 - par elabweb le 10/01/2009 - 10:17
A l’occasion de la tenue de la journée organisée par l’Aafsi pour l’élection de son bureau, Younès Grar, conseiller du ministre de la Poste et des TIC, en a profité pour présenter aux membres de l’Association ainsi qu’à un parterre de journalistes les axes majeurs du plan stratégique e-Algérie 2013.

Au cours de son allocution, Younès Grar en a défini les axes principaux : développement de l’économie du savoir, renforcement de l’infrastructure de télécommunication à haut et à très haut débit, développement des compétences humaines et du secteur de la recherche, et innovation avec mise à niveau d’un cadre juridique et réglementaire national en vue de créer un environnement efficace dans le secteur des TIC dans notre pays.
Par ailleurs, l’orateur a évoqué « le rôle primordial que jouent l’information et la communication et principalement la presse spécialisée qui est appelée à contribuer dans ce domaine ». D’autre part, selon l’orateur, « la valorisation de la coopération internationale dans le domaine des TIC est un axe qui vise à élargir les horizons de partenariat ». Younès Grar, en tant que scientifique, est revenu sur les mécanismes d’évaluation et de suivi qui vont favoriser l’efficacité de l’évaluation du processus de l’édification de la société de l’information. Pour ce faire, des « mesures organisationnelles sont à mettre en place et requièrent des moyens financiers importants », selon Younès Grar. Pour y remédier financièrement, il esquisse quelques pistes, à l’exemple du service universel, un financement public mais aussi privé.
Pour ce qui est de l’état des lieux, l’interlocuteur nous dira que « certains documents ont été présentés et élaborés en concertation avec les institutions, les administrations ainsi qu’avec des opérateurs publics et privés agissant dans le secteur des TIC », mais que beaucoup restait à faire.
Enfin pour terminer, Younès Grar a rappelé qu’il fallait absolument l’aide et la sensibilisation des responsables informatiques au niveau des ministères, sans oublier la contribution de la communauté scientifique.


Culture
Histoire
Qui est qui?
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €