Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Conjugaison
Etes-vous incollable en conjugaison ?
Quizz à réponses multiples
Calcul mental
Avez-vous de bons réflexes ?
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
xcADA
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 662518 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Nouvelles
Kuala Lumpur, 18-22 mai 2008. Une délégation indépendante, composée de cinq membres, chefs d'entreprises de deux associations des TICS algériennes, respectivement l'AAFSI (Association Algérienne des Fournisseurs des Services Internet) réunissant les ISP (membres de Touiza Telecom) et l'AITA (Algerian Information Technology Association, l'Association Algérienne des Technologies de l'Information) a participé aux travaux du Congrès mondial des technologies de l'information et de la communication qui s'est tenu dans la capitale malaisienne cette semaine.
Cette 16e édition est considérée comme «les jeux olympiques des TIC». Elle a été le point de convergence pour près de 2.800 participants. En fait, tous les records ont été battus, les organisateurs n'en attendaient que 2.500, venant de plus de 80 pays.
Ce Congrès se tient une fois tous les deux ans. C'est une réunion de professionnels réunissant des dirigeants d'entreprises, le milieu universitaire ainsi que les membres influents de société civile mondiale avec à leur tête Bill Gates.
Ils se rencontrent pour influer sur le développement économique et social à travers un échange de politiques et d'idées sur les TIC à l'échelle internationale. Bill Gates, à travers une intervention holographique, Vinton Cerf, le père et pionnier de l'internet et actuellement vice-président de Google, le président d'Intel, le président de l'ICANN, le prix Nobel de la paix et président du Panel intergouvernemental sur le changement de climat, Dr Rajendra Pachauri, le secrétaire général de l'IUT (Union internationale des télécommunications de l'ONU), le président d'Ebay pour ne citer que quelques-uns !
L'AITA algérienne, qui est membre votant au niveau de la WITSA américaine, organisatrice depuis bientôt près de 30 ans du WCIT, a élu cette année son nouveau président qui, pour la première, n'est pas de nationalité américaine. En effet, c'est un Malaisien qui a remporté la présidence par deux voix, ce qui permet à l'Alliance internationale des technologies de l'information et des services (World Information Technology and Services Alliance, WITSA) d'être délocalisée à Kuala Lumpur. Depuis plus de 10 ans aux USA, la Malaisie abritera la WITSA pour la première fois.
Ce Congrès a confirmé l'évidence que l'internet est devenu une composante essentielle de l'activité économique mondiale. Il assumera un rôle incontournable et de plus important dans tous les échanges et le commerce dans les années à venir. Bill Gates, dans son intervention au moyen de la technologie holographique qui lui a permis d'assister au Congrès debout sur la scène, grandeur nature, représenté par une image en 3D, a estimé que l'internet est la plus grande et la plus utile des inventions tout en bouleversant durablement l'humanité, aussi profondément que le langage et l'écriture.
Cette humanité dont les spécialistes estiment son nombre d'utilisateurs de l'internet à un peu plus d'un milliard, soit 1,32 milliard, représente 20% de la population mondiale, où l'Europe représente 40% et l'Afrique 4,7%. Ils pensent que le défi immédiat serait de connecter le prochain milliard d'utilisateurs à travers le monde dans un environnement stable, sûr et durable avec le challenge de trouver des moyens de connecter les quatre milliards d'utilisateurs restants, l'une des grandes missions des différents WCIT est d'y remédier en rassemblant ceux qui ont les idées, ceux qui les testent, ceux qui les réalisent et ceux qui les exploitent.
Sur un autre chapitre, Vinton Cerf, le père de l'internet, prévoit, qu'étant actuellement à moins de 20%, la pénétration de l'internet à l'échelle mondiale devrait dépasser les 70% en 2035, l'internet aura alors l'âge adulte de 52 ans. Il estime qu'en 2035, cette pénétration dépasserait allègrement les 100%, dans les pays développés. En effet, la quasi-totalité de nos appareils aura des capacités de connexion à internet (internet enabled device) à l'instar de l'utilisation du mobile, où certains peuvent tout simplement posséder et utiliser plus d'un à la fois. Vinton a aussi averti les pays qui ne l'ont pas encore fait, de se préparer sérieusement au changement de l'adressage de l'internet. Actuellement, l'IPv4 (Internet Protocol Version 4) qui viendra à saturation aux alentours de 2010 est en train d'être actuellement remplacé par le nouvel adressage, l'Pv6 qui permet un adressage de 3.403 _ 1038 adresses possibles (3403 suivi de 34 zéros, soit quelques milliards de milliards de milliards de milliards…!) comparativement à l'IPv4 qui ne peut en adresser que 4,3 milliards.
Dans le chapitre du futur de l'internet, largement évoqué par un panel de spécialiste, le Dr Rajendra, spécialiste de l'environnement et du changement climatique, estime, pour sa part, que les déchets des TIC impacteront négativement notre environnement si rien n'est fait par nos gouvernants dans les 5 à 10 ans à venir. Il termine son intervention par une note optimiste en indiq


Culture
Histoire
Qui est qui?
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €