Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
yXMaGN
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 632486 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles

2011 est, dans les TIC, d’abord l’année de la disparition de Steve Jobs. le légendaire co-fondateur et patron d’Apple. En Algérie, elle peut être aussi assimilée à des disparitions en série. Ajournement du lancement de l’Internet mobile 3G,  retards dans le déploiement de la TNT,  absence des bornes Wifi publiques. 2012  ne s’annonce même pas plus dynamique. Les Algériens sont preneurs de toutes les bonnes surprises qui améliorent leur connectivité au monde. Ils attendront sans doute encore.

 




La disparition de Jobs, décédé le 5 octobre 2011 à l’âge de 56 ans, des suites d’un cancer du pancréas, a été sans conteste le "Buzz TIC" de l’année qui a été largement relayé et commenté sur la toile, et pleuré par les inconditionnels de la Pomme Croquée. Pour avoir été un des concepteurs de l’ordinateur personnel dans sa forme connue actuellement (écran, clavier, souris, et une interface graphique), mais surtout pour avoir osé lancer des produits qui ont révolutionné l’usage des TIC, de l’Internet et des réseaux sociaux, Steve Jobs laisse un immense vide. Sa créativité a permis à une firme, agonisante il y a une décennie, de devenir la plus innovante de la planète et de détenir en 2011 une capitalisation boursière supérieure à celle de son concurrent historique Microsoft, le géant mondial du logiciel.



Apple a marqué l’année 2011 par le lancement de nouvelles versions sophistiquées de deux produits phares : l’iPad 2 (3G) et l’iPhone 4S. Bien plus populaire que la tablette, le dernier né d’Apple, l’iPhone 4S, s’est arraché en plusieurs millions d’exemplaires au bout de quelques semaines de son lancement, dont plus 4 millions en l’espace d’une seule semaine.



 


Apple-Samsung en « guerre » sur les tablettes





Toujours sur le plan international, la guerre des tablettes entre Apple et Samsung a fait rage en 2011. Certaines batailles ont été gagnées par Apple, d’autres par Samsung. Mais dans les faits, les deux géants composent ensemble pour conquérir des marchés. Apple va d’ailleurs construire le processeur A5 de l’iPhone et de l’iPad dans une usine de Samsung au Texas.



L’année 2011 a été également marquée par les rachats d’entreprises par des géants bien établis. C’est le cas du rachat de Skype par Microsoft pour la modique somme de 8,5 milliards de dollars, et l’absorption par Google de la société de publicité en ligne Admeld.



L’année qui s’achève a vu la recrudescence importante des menaces de la sécurité informatique aussi bien pour les systèmes mobiles que pour les entreprises, mais également l’émergence d’une nouvelle forme de « hacktivisme » : des hackers informatiques qui mettent leurs talent au service de leurs convictions politiques, et organisant des opérations coup de poing technologiques contre des puissants de ce monde.




 


Algérie : Les bonnes nouvelles viennent des jeunes





L’année 2011 a été particulièrement marquée par des ratés, des reports et la consécration d’une mauvaise visibilité de l’avenir des TIC en Algérie. Les projets annoncés sont nombreux, mais leur concrétisation tarde à venir.



Prévu pour cette fin d’année, l’Internet mobile haut débit 3G a été reporté pour fin juin 2012. Ce report est venue s’ajouter à de précédents ajournements, comme celui de la télévision numérique terrestre (TNT), voire carrément des oublis, comme l’installation de bornes WiFi grand public dont on ne parle plus depuis plus d’une année.



Le déploiement du projet de la TNT, qui n’en fini pas d’être en « phase expérimentale », avait été annoncé pour la fin de l’année 2010, puis pour le courant de 2011, avant que de récentes déclarations du ministre de la Communication ne repoussent l’échéance de sa généralisation à 2014.



L’installation des bornes WiFi grand public, censée généraliser l’accès Internet (payant), est elle aussi oubliée de l’agenda d’Algérie Télécoms qui n’en parle plus officiellement. L’ancien ministre des PTIC, Hamid Bessalah, l’avait annoncé en avril 2010, en marge du SICOM, avec la promesse de quelques « 500.000 accès ». A ce jour, le seul accès WiFi grand public connu est celui qui a été mis en place pour la Safex. Les accès WiFi devaient également permettre de raccorder à l’Internet (par voie hertzienne, satellitaire ou autre) des cités et des zones d’habitation non reliée par le téléphone fixe, avait expliqué un responsable d’Algérie Télécom (AT) lors du SICOM.



En plus des ratés ou des reports techniques, c’est le manque flagrant de données TIC qui a marqué l’année 2011 durant laquelle le régulateur, ARPT, a brillé par son absence. En sus d’une activité au ralenti, à quelques jours de cette fin d’année 2011 l’ARPT n’a pas encore livre son rapport annuel pour 2010.

 


Le MSAN avance doucement



Néanmoins, parmi les réalisations annoncées en 2011, c’est l’accomplissement à 80% de la première phase (5 wilayas) du programme de déploiement du nœuds d'accès multiservices (MSAN - téléphonie, télévision, et l’Internet très haut débit), entamé en 2010 par AT, et le lancement de la seconde phase dans 14 wilayas. Il reste que ce déploiement n’est pas encore visible sur le terrain (faut-il attendre 2015 ?) puisque les ralentissements des débits Internet, quand il ne s’agit pas carrément de coupures, sont plus en plus courants en cette fin d’année.



Mais disons que les meilleures nouvelles TIC de 2011 en Algérie sont venues des jeunes diplômés, étudiants et autres férus d’informatique qui ont créé plusieurs groupes d’utilisateurs des technologies Google, Java et autres logiciels libres. Parmi ces groupes d’utilisateurs : Google Ambassadors at Algeria (choisis par Google USA), Algiers Google Technology User Groups, Java User Group (JUGALGERIA), Team Ubuntu-DZ (promotion du logiciel libre en Algérie), et la Communauté algérienne de Mozilla l’éditeur du navigateur Firefox.



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €