Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
x3CBt
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 636450 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Nouvelles
Quand des pirates algériens ciblent la France - par Djoudi le 01/11/2011 - 11:10

L'Auteur : Joan Tilouine

http://blog.slateafrique.com/africa-tech/2011/09/25/quand-des-pirates-algeriens-ciblent-la-france/

«Honte à vous la France, les musulmans sont aussi des êtres humains». Ce lundi 19 septembre, la page d’accueil du site officiel de la ville de Rennes affichait un message rédigé en anglais et signé par «TeaMpOisoN». «Une manifestation digitale contre l’interdiction pour les «islamiques» de prier en public et l’interdiction du port de la burqa». Une attaque annoncée le jour-même sur Twitter par TriCk, pseudonyme d’un pirate de la «TeaMpOisoN». Et mise à exécution.

Cette «Equipe poison» s’était fait remarquée en août dernier en plein milieu des émeutes de Londres en piratant le blog officiel de RIM. La société qui produit le smartphone Blackberry et ses applications – dont Blackberry Messenger (BBM) accusé par les forces de l’ordre d’avoir aidé les émeutiers à s’organiser et à échapper à la police -  avait annoncé qu’elle «assisterait la police de Londres par tous les moyens possibles». Le ou les hackers de la «TeaMpOisoN» avait alors remplacé la page d’accueil par le message d’avertissement suivant : «Si vous aidez la police en lui fournissant les logs de chat, les localisations GPS, des informations clients et l’accès au BlackBerry Messenger des gens, vous le regretterez».

Cyberattaques idéologiques
 

Pendant que le site de la ville de Rennes était prise d’assaut, les sites officiels des villes de Bordeaux et Tours étaient également victimes d’attaque d’un pirate qui officie sous le pseudonyme de Stohanko. C’est le site spécialisé Zataz.com qui a révélé ces faits et apporte un éclairage contextuel sur ces cyberattaques menées par un pirate. «Une centaine de sites, et autant de bases de données, lui seraient passés par les mains en quelques minutes», indique Zataz qui a constaté que le pirate a diffusé ses méthodes de piratage sur Zone H, une plateforme de veille qui recense et alerte sur les sites hackés. Des bases de données qui contenaient des informations sensibles ? Selon Ouest France, la ville de Rennes envisage de porter plainte. Et le quotidien régional avance une éventuelle explication : «Cette attaque politique pourrait avoir un lien avec le débat organisé le samedi 1er octobre à Rennes et qui a pour thème : « France/Banlieues : le choc programmé. Comment la division est organisée ? Pourquoi la réconciliation est urgente ? » Les invités de ce débat : Alain Soral et Hassan Iquioussen». Tous deux sont iconoclastes et controversés pour leurs positions extrêmes. Le premier est très proche du parti d’extrême droite Front National et le second est un imam qui s’est illustré par des prêches radicaux. Le lieu de cette conférence est tenu secret jusqu’au dernier moment.

En parallèle, un pirate algérien a ciblé 200 sites web d’entreprises de vente de vin mais aussi le site de la mairie de Mérignac, ville proche de Bordeaux. Le pirate a volontairement laissé des traces et a diffusé un message là encore très politique. «Je veux rappeler la France Que la Réelle Révolution Algérienne était le 1er novembre 1954 Où vous avez encourus Des Pertes Importante Dans Notre Terre Sainte {Algérie}», écrit dans un français approximatif le pirate qui signe Ma3sTr0-Dz. Et il met en garde la France : «c’est pas la peine d’essayer de déstabiliser mon pays» tout en s’en prenant au philosophe français BHL, «Henry Bernard Lévy», qu’il qualifie par son appartenance religieuse.

Ce pseudonyme de Ma3sTr0-Dz n’a pas échappé au radar du site spécialisé Zataz qui informe que ce «jeune hacktiviste» a déjà attaqué «plusieurs ministères et préfectures française». Il serait proche d’un autre pirate, SaMo_Dz qui se dit «Algeri’1 jusqu’à la mort» et qui a pénétré et hacké cet été neuf sites de préfectures françaises telles que le Lot, le Nord Pas-de-Calais, Poitou-Charentes, La Manche…En tout, 26 préfectures françaises ont été victimes de cyberattaques au cours des ces huit années. La plupart de ces sites sont conçus à l’ancienne sans véritables mesures de sécurité et comportent de nombreuses failles. Les limiers de la gendarmerie nationale française spécialisés dans les nouvelles technologies sont en charge de l’enquête. Ma3sTr0-Dz et SaMo_Dz sont-ils algériens ? Lancent-ils leurs attaques depuis le territoire algérien ? Combien de pirates se cachent derrière ces pseudonymes ? Agissent-ils pour leur compte ? Autant de mystères qui planent autour de ces pirates qui signent Dz comme Algérie.



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €