Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
mBN5T9
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 640165 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Nouvelles
Spams : devenez millionnaires… ou pas. - par Elabweb le 11/12/2010 - 18:31
Qui n'a jamais reçu un mail annonçant qu'il a gagné des millions, ou que l'on souhaite lui confier une fortune à la suite du décès du cher et tendre mari, d'un dictateur, etc. Où est l'arnaque ?

Ça commence toujours de la même façon. Un courrier à l’allure étrange vous arrive et vous annonce une nouvelle incroyable : vous avez été sélectionné entre tous pour une mission de confiance, ou pour une campagne de publicité prestigieuse ou tout simplement pour recevoir un énorme lot à la suite d’une loterie à laquelle vous n’aviez pourtant jamais participé. Cela semble trop bon, n’est-ce pas ? Bingo !

Le scénario type

Le cas le plus classique, c’est la veuve éplorée – africaine le plus souvent, mais elle est parfois asiatique, rarement européenne – qui vous demande de l’aide, en échange d’une généreuse rétribution.

Je suis la veuve d’un ancien ministre des Finances, nous explique par exemple l’une de nos correspondantes. Il dispose d’un compte bancaire auquel son épouse ne peut avoir accès qu’après un parcours chaotique. Son avocat, dont on vous donne les coordonnées, lui a recommandé un moyen « simple » pour retrouver ses biens : virer cette somme considérable, généralement chiffrée en millions (12 millions dans notre premier cas), sur votre compte bancaire, pour que vous la lui reviriez par la suite. Un pourcentage généreux, de l’ordre de 10% du montant de la transaction, vous serait laissé en guise de remerciement pour bons et loyaux services.

vous êtes supposé renvoyer 10 millions sur les 12 atterris sur votre compte. Et si vous gardiez tout ? Et si vous l’arnaquiez cette pauvre veuve ?

Vous vous en doutez, l’arnaqué, c’est vous, mais où est le loup ?

Ne mettez pas votre doigt dedans ! Contrairement à nous…

Première réponse de notre part, forcément naïve : chère madame, comment vous aider à récupérer les 12 millions évoqués ? Démarre alors un dialogue, quotidien. Vous aurez désormais tous les jours au moins un nouveau courrier afférant à cette histoire. Ça devient un peu le SOS Amitiés online du geek qui s’ennuie.

Les premiers courriers ne sont là que pour faire mousser. On y parle gros sous, avocats, banques. On vous produit des documents attestant de la bonne foi des interlocuteurs. Tous faux ! Et même très grossiers. Cartes d’identité, cartes de professions, mandats, usage du français digne de Google Translate : tout est bidon !

Puis vient l’arnaque dans le courrier 4 ou 5…

Pour être payé, payez d’abord

L’opération proposée comprend des frais pour initier la procédure. C’est selon les cas une banque à graisser, des frais d’avocat obligatoires, un notaire pour un acte indispensable ou un représentant qui vous remplace sur un évènement dans un pays lointain. Bref, il y a entre 50 et 1 000 euros à sortir suivant leur gourmandise, que notre bonne veuve est incapable de payer. C’est à vous que la facture est adressée et derrière, promis, les 12 millions tomberont.

Un compte Western Union vous est communiqué. C’est bien pratique : une fois l’argent récupéré, vous ne pourrez jamais le revoir. Aucune contestation n’est possible après coup.

C’en est presque décevant finalement. Cette histoire de 12 millions n’est qu’une arnaque à 100 balles et quelques… Quoique, en fait, à écouter ceux qui sont allés plus loin que nous, qui sont tombés dans le panneau, derrière les demandes de « petits » virements s’enchaînent, s’accélèrent, avec des montant qui grossissent. Et ça chiffre vite. Certains se sont ainsi fait délester de plusieurs dizaines de milliers d’euros !

Si vous arrêtez de communiquer au moment de ce paiement, vous serez relancé. Tous les jours, plusieurs fois. « Dans l’espoir de vous lire urgemment« , écrivent-ils et le rythme des échanges de s’accélérer encore. Viennent ensuite les menaces – nous en avons reçu des dizaines. Parfois ils viendront à vous pour vous refaire le portrait, d’autres fois ils s’en remettent à une justice divine censée abréger votre vie en raison de votre défection (« le Seigneur vous récompensera de sa manière et ne dite pas que je vous ai pas prévenu »).

Pour éviter d’être ennuyé, s’il vous prenait un jour la mauvaise idée de répondre à l’une de ces arnaques pour vérifier par vous-même : faites le depuis une adresse mail que vous sacrifierez ensuite ! Et ne vous inquiétez pas pour votre arnaqueur, il ne se rendra même pas compte qu’il ne vous avait jamais écrit avant. Le pauvre, il envoie tellement de courriers qu’il s’y perd…

Et vous, en avez-vous reçu ?

N’hésitez pas à coller en commentaire vos plus beaux spams et promesses de gains tombées du ciel. En plus d’amuser tout le monde, vous en aiderez beaucoup. Il en est qui reçoivent de tels courriers et qui cherchent, on l’espère, à se renseigner sur sa réalité. Avec un peu de chance, leur recherche sur internet les mènera ici, sur votre message, et ils découvriront qu’il ne s’agit que d’une arnaque.



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €