Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
3ykBX
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 639688 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles

Les non-voyants passeront un bac braille cette année

Portant généralisation de l’utilisation des TIC, à travers les établissements  prenant  en charge les populations aux besoins spécifiques, une convention cadre a été signée hier entre le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Hamid Bessalah et le ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Communauté nationale établie à l’étranger, M. Djamel Ould Abbès.  De par cette convention qui s’inscrit dans le cadre du programme présidentiel relatif à l’accélération de l’usage des TIC et du projet e-Algérie 2013 en vue de l’édification d’une société de l’information et d’une économie numérique, les deux départements ministériels s’engagent à promouvoir et à généraliser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication auprès des couches dites vulnérables telles les personnes souffrant d’handicap visuel, auditif, physique et les personnes polyhandicapées ainsi que les jeunes en difficultés sociales ou en danger moral.  Il est notamment question d’assurer un accès internet à deux mégabits/seconde pour les  maisons des associations et les services d’orientation et d’éducation en milieu ouvert (SOEMO) et de former des formateurs spécialisés dans les TIC. Un comité mixte de pilotage, dont les membres seront désignés par une décision interministérielle, se chargera de l’élaboration des modalités de mise en œuvre de ces engagements et d’évaluer chaque trimestre l’état d’avancement des actions engagées dans le cadre de cette convention d’une durée d’un an.  S’exprimant en marge de la cérémonie qui s’est déroulée au siège du ministère de la Solidarité, M. Hamid Bessalah a estimé que l’édification d’une société de l’information passe inéluctablement par la maîtrise des TIC par tous les citoyens, dont ceux dits aux besoins spécifiques qui ne doivent, en aucun cas, rester en dehors de l’évolution numérique afin qu’ils puissent profiter largement des avantages des nouvelles technologies.  Et, de sons avis, l’intégration de cette couche à l’avancée technologique de la société ne doit pas se limiter à une connexion internet, mais doit, également, porter sur le développement de contenus locaux en leur faveur,  la formation des formateurs et la construction de plateformes dédiées aux formations spécialisées. M. Ould Abbès a, pour sa part, évoqué la portée de la convention signée en la journée d’hier, coïncidant avec la Journée mondiale du braille, instaurée depuis le 4 janvier 2001, et ses bienfaits pour les segments des populations concernés notamment ceux  pris en charges par les 48 SOEMO. Des services créés en 1975 à travers les 48 wilayas pour accueillir sous le régime de la liberté surveillée et sur ordonnance du juge des mineurs délinquants.
Hamida B.



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €