En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Nouvelles

Après s’être basé sur la bande passante moyenne des pays du monde entre le 8 octobre et le 3 décembre, et après avoir fait des tests sur 294 236 adresses IP algériennes uniques, les résultats du site web Netindex sont tombés. La bande passante en Algérie occupe la 177e place sur 178 pays, coincée entre le Botswana et le Bénin.

La bande passante algérienne a néanmoins miraculeusement pu dépasser le mégabit par seconde, et a réussi à atteindre la valeur honteuse de 1.21mbps.

Dans le TOP 3 des villes algériennes, nous retrouvons Batna à la première place du podium avec une bande passante estimée à 4.10 mbps, puis Alger (1.54mbps) et enfin Chlef (1.38 mbps).

Dans le TOP 3 mondial, Hong kong gagne 3 places par rapport au semestre passé et rafle la première place au Luxembourg et ce, grâce à sa bande passante de rêve de 41.79 mbps –un peu plus de 40 mbps de plus que nous-, viennent en suite le Japan (37.98 mbps) et Singapour (36.45 mbps) à la deuxième et troisième place.

Lire la suite Lire la suite

Après s’être basé sur la bande passante moyenne des pays du monde entre le 8 octobre et le 3 décembre, et après avoir fait des tests sur 294 236 adresses IP algériennes uniques, les résultats du site web Netindex sont tombés. La bande passante en Algérie occupe la 177e place sur 178 pays, coincée entre le Botswana et le Bénin.

La bande passante algérienne a néanmoins miraculeusement pu dépasser le mégabit par seconde, et a réussi à atteindre la valeur honteuse de 1.21mbps.

Dans le TOP 3 des villes algériennes, nous retrouvons Batna à la première place du podium avec une bande passante estimée à 4.10 mbps, puis Alger (1.54mbps) et enfin Chlef (1.38 mbps).

Dans le TOP 3 mondial, Hong kong gagne 3 places par rapport au semestre passé et rafle la première place au Luxembourg et ce, grâce à sa bande passante de rêve de 41.79 mbps –un peu plus de 40 mbps de plus que nous-, viennent en suite le Japan (37.98 mbps) et Singapour (36.45 mbps) à la deuxième et troisième place.

Fermer Fermer


Des professeurs et chercheurs de l’université Mohamed Khider, hôte du séminaire, ont mis en garde contre les dangers des réseaux sociaux, et du manque de suivi des parents de la navigation en ligne de leurs enfants.

Bien que les nouvelles technologies ont largement contribué à faciliter nombre de soucis quotidiens, ils ont d’un autre coté déconstruit le lien social de toute une génération.

L’un des intervenants explique d’ailleurs la situation ainsi : « laisser des adolescents se connecter aux réseaux sociaux pendant des heures réduit leur interaction avec la famille et la société et ‘’refroidit’’ leurs rapports avec les autres ». Avant de poursuivre plus loin : » Cela les empêche de partager les préoccupations et les tracas de ceux qui les entourent« .

Radhia Bouziane, doctorante de l’université d’El Tarf, a pour sa part préféré contre-balancer cette vérité, en rappelant les bienfaits des réseaux sociaux, véritables relais d’informations et connecteurs entre personnes de mêmes intérêts.

Pour sa part, Rahima Tayeb-Aïssani, chercheuse à l’université de Sharjah (Émirats arabes unies) a rappelé que les réseaux sociaux étaient un média qui s’est développé en seulement une décade, soit bien plus vite que tous les autres supports, et que sa bonne utilisation reste donc incertaine pour les plus jeunes.

Un appel à la vigilance face à la connexion non surveillée des enfants et adolescents à de nouveau été lancé, afin de réduire au possible des comportements asociaux voire dangereux.

Lire la suite Lire la suite

Des professeurs et chercheurs de l’université Mohamed Khider, hôte du séminaire, ont mis en garde contre les dangers des réseaux sociaux, et du manque de suivi des parents de la navigation en ligne de leurs enfants.

Bien que les nouvelles technologies ont largement contribué à faciliter nombre de soucis quotidiens, ils ont d’un autre coté déconstruit le lien social de toute une génération.

L’un des intervenants explique d’ailleurs la situation ainsi : « laisser des adolescents se connecter aux réseaux sociaux pendant des heures réduit leur interaction avec la famille et la société et ‘’refroidit’’ leurs rapports avec les autres ». Avant de poursuivre plus loin : » Cela les empêche de partager les préoccupations et les tracas de ceux qui les entourent« .

Radhia Bouziane, doctorante de l’université d’El Tarf, a pour sa part préféré contre-balancer cette vérité, en rappelant les bienfaits des réseaux sociaux, véritables relais d’informations et connecteurs entre personnes de mêmes intérêts.

Pour sa part, Rahima Tayeb-Aïssani, chercheuse à l’université de Sharjah (Émirats arabes unies) a rappelé que les réseaux sociaux étaient un média qui s’est développé en seulement une décade, soit bien plus vite que tous les autres supports, et que sa bonne utilisation reste donc incertaine pour les plus jeunes.

Un appel à la vigilance face à la connexion non surveillée des enfants et adolescents à de nouveau été lancé, afin de réduire au possible des comportements asociaux voire dangereux.

Fermer Fermer


C’est ainsi qu’une convention portant sur la sécurité et la protection des réseaux électroniques a été signée entre le Ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, Moussa Benhamadi et la société finlandaise spécialisée « Stonesoft ».

La convention portera sur différents points, puisqu’elle permettra de lutter contre la cybercriminalité, à travers formations en sécurité réseaux et sécurisation des données.

Le point le plus significatif de cette signature reste le partenariat qui sera établi entre 3 grandes écoles et universités algériennes avec des établissements universitaires en Finlande et ce, afin d’introduire et d’élargir le module de sécurité réseaux dans les formations proposées.

À noter qu’un laboratoire virtuel sera lancé au niveau du CyberParc de Sidi Abdellah afin de recycler des experts en sécurité et mettre à jour leurs connaissances dans le domaine.

Lire la suite Lire la suite

C’est ainsi qu’une convention portant sur la sécurité et la protection des réseaux électroniques a été signée entre le Ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, Moussa Benhamadi et la société finlandaise spécialisée « Stonesoft ».

La convention portera sur différents points, puisqu’elle permettra de lutter contre la cybercriminalité, à travers formations en sécurité réseaux et sécurisation des données.

Le point le plus significatif de cette signature reste le partenariat qui sera établi entre 3 grandes écoles et universités algériennes avec des établissements universitaires en Finlande et ce, afin d’introduire et d’élargir le module de sécurité réseaux dans les formations proposées.

À noter qu’un laboratoire virtuel sera lancé au niveau du CyberParc de Sidi Abdellah afin de recycler des experts en sécurité et mettre à jour leurs connaissances dans le domaine.

Fermer Fermer


Algérie Télécom découvre la technologie du 21e siècle, en se décidant enfin à transmettre ses factures par e-mail pour faciliter les démarches de ses abonnés (téléphonie fixe ou internet).


Source Photo : Le Temps
Les Algériens ne seront plus obligés d’attendre des semaines pour recevoir leur factures téléphoniques par voie postale –où même de ne pas les recevoir du tout- et ne seront plus étonnés de voir que leur abonnement internet a expiré du jour au lendemain.

En effet, le seul et unique opérateur téléphonique algérien vient d’annoncer que désormais les montants des factures à payer et des délais de paiement seront envoyés par voie électronique, ainsi que par SMS à ses abonnés –Halellujah-.

D’après un responsable d’AT, l’utilisation du téléphone fixe pour rappeler aux abonnés la nécessité de payer leurs factures n’a pas bien fonctionné.

Cette nouvelle qui devrait faciliter le quotidien des abonnés ravira sans doutes plusieurs millions d’Algériens qui attendent impatiemment le paiement sur le net de leurs factures depuis des lustres.

Lire la suite Lire la suite

Algérie Télécom découvre la technologie du 21e siècle, en se décidant enfin à transmettre ses factures par e-mail pour faciliter les démarches de ses abonnés (téléphonie fixe ou internet).


Source Photo : Le Temps
Les Algériens ne seront plus obligés d’attendre des semaines pour recevoir leur factures téléphoniques par voie postale –où même de ne pas les recevoir du tout- et ne seront plus étonnés de voir que leur abonnement internet a expiré du jour au lendemain.

En effet, le seul et unique opérateur téléphonique algérien vient d’annoncer que désormais les montants des factures à payer et des délais de paiement seront envoyés par voie électronique, ainsi que par SMS à ses abonnés –Halellujah-.

D’après un responsable d’AT, l’utilisation du téléphone fixe pour rappeler aux abonnés la nécessité de payer leurs factures n’a pas bien fonctionné.

Cette nouvelle qui devrait faciliter le quotidien des abonnés ravira sans doutes plusieurs millions d’Algériens qui attendent impatiemment le paiement sur le net de leurs factures depuis des lustres.

Fermer Fermer


Les "Rencontres du E-commerce" lancées en Algérie - le 03/12/2012 - 16:45 par Belkherfi
Le spécialiste du e-commerce et de la gestion commerciale, Octave.biz, lance en Algérie les "Rencontres du E-commerce". Il s'agit des premiers rendez-vous dédiés aux enjeux de la vente en ligne...


Le groupe Octave.biz reste persuadé que le e-commerce constitue une opportunité formidable et adaptée au contexte algérien. C'est pourquoi il a décidé de s'implanter dans notre pays et d'organiser tout au long de l'année une série d'évènements dédiés au commerce électronique.

Chaque rencontre sera l’occasion pour de nombreux professionnels d’assister à des conférences et débats thématiques et de partager leurs expériences et leur vision sur l’actualité et le développement du e-commerce en Algérie.

En créant ces « Rencontres du E-commerce », Octave.biz souhaite rassembler et créer une véritable communauté autour du e-commerce. Michel Perrinet, PDG d’Octave.biz, et Selim Mazni, Chargé de développement, veulent que ces rendez-vous deviennent incontournables pour tous les professionnels.

« Nous venons d'ouvrir un bureau à Alger car nous pensons que le e-commerce est une opportunité formidable, tout à fait adapté au contexte de l'Algérie. Il répond à la soif de nouveauté, à la volonté d'avoir le choix en tout lieu du territoire, il est adapté aux défis de la structuration de la distribution. Si vous souhaitez accompagner votre marché de consommateur dans l'engouement internet, si vous souhaitez profiter des promesses de vente que représente ce média et répondre aux attentes de vos consommateurs, alors partez à la conquête du e-commerce ! », a déclaré le PDG d'Octave.biz.

Lire la suite Lire la suite

Le spécialiste du e-commerce et de la gestion commerciale, Octave.biz, lance en Algérie les "Rencontres du E-commerce". Il s'agit des premiers rendez-vous dédiés aux enjeux de la vente en ligne...


Le groupe Octave.biz reste persuadé que le e-commerce constitue une opportunité formidable et adaptée au contexte algérien. C'est pourquoi il a décidé de s'implanter dans notre pays et d'organiser tout au long de l'année une série d'évènements dédiés au commerce électronique.

Chaque rencontre sera l’occasion pour de nombreux professionnels d’assister à des conférences et débats thématiques et de partager leurs expériences et leur vision sur l’actualité et le développement du e-commerce en Algérie.

En créant ces « Rencontres du E-commerce », Octave.biz souhaite rassembler et créer une véritable communauté autour du e-commerce. Michel Perrinet, PDG d’Octave.biz, et Selim Mazni, Chargé de développement, veulent que ces rendez-vous deviennent incontournables pour tous les professionnels.

« Nous venons d'ouvrir un bureau à Alger car nous pensons que le e-commerce est une opportunité formidable, tout à fait adapté au contexte de l'Algérie. Il répond à la soif de nouveauté, à la volonté d'avoir le choix en tout lieu du territoire, il est adapté aux défis de la structuration de la distribution. Si vous souhaitez accompagner votre marché de consommateur dans l'engouement internet, si vous souhaitez profiter des promesses de vente que représente ce média et répondre aux attentes de vos consommateurs, alors partez à la conquête du e-commerce ! », a déclaré le PDG d'Octave.biz.

Fermer Fermer


le 25.11.12 | 16h20

Les citoyens algériens "sont en droit d'exiger la disponibilité d'Internet et la qualité des services qui lui sont liés", a souligné le ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, lors d'une rencontre avec les fournisseurs d'accès à Internet en Algérie (ISP), a indiqué dimanche le ministère dans un communiqué.

Benhamadi a notamment rappelé aux ISP que "l'heure est à la nécessité de l'accélération de l'Internet, et que les citoyens sont en droit, aujourd'hui, non seulement de le demander mais aussi d'exiger sa disponibilité et la qualité des services qui lui sont liés", a-t-on affirmé de même source.

Pour le ministre, "il est inadmissible que notre pays qui a engagé des moyens financiers et matériels importants pour la mise en place, la mise à niveau et le développement des infrastructures des télécoms puisse enregistrer des poches dans différents lieux en matière d'accès à l'Internet".

Il a estimé, dans ce cadre, que le citoyen réclame aujourd'hui "plus que l'eau, l'électricité et le gaz". Il exige, a-t-il dit, l'accès à l'Internet.

Le ministre a annoncé, à l'adresse des ISP, que la loi 2000/03 sera remplacée par une nouvelle loi en 2013, laquelle, a-t-il expliqué, va prendre en charge les différentes insuffisances sur le plan juridique, "ce qui va donner plus de latitude aux ISP afin de s'accomoder de leur rôle de partenaire, non seulement pour le service d'accès à l'Internet, mais aussi pour le développement du contenu numérique".

El Watan avec APS
 

Lire la suite Lire la suite

le 25.11.12 | 16h20

Les citoyens algériens "sont en droit d'exiger la disponibilité d'Internet et la qualité des services qui lui sont liés", a souligné le ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, lors d'une rencontre avec les fournisseurs d'accès à Internet en Algérie (ISP), a indiqué dimanche le ministère dans un communiqué.

Benhamadi a notamment rappelé aux ISP que "l'heure est à la nécessité de l'accélération de l'Internet, et que les citoyens sont en droit, aujourd'hui, non seulement de le demander mais aussi d'exiger sa disponibilité et la qualité des services qui lui sont liés", a-t-on affirmé de même source.

Pour le ministre, "il est inadmissible que notre pays qui a engagé des moyens financiers et matériels importants pour la mise en place, la mise à niveau et le développement des infrastructures des télécoms puisse enregistrer des poches dans différents lieux en matière d'accès à l'Internet".

Il a estimé, dans ce cadre, que le citoyen réclame aujourd'hui "plus que l'eau, l'électricité et le gaz". Il exige, a-t-il dit, l'accès à l'Internet.

Le ministre a annoncé, à l'adresse des ISP, que la loi 2000/03 sera remplacée par une nouvelle loi en 2013, laquelle, a-t-il expliqué, va prendre en charge les différentes insuffisances sur le plan juridique, "ce qui va donner plus de latitude aux ISP afin de s'accomoder de leur rôle de partenaire, non seulement pour le service d'accès à l'Internet, mais aussi pour le développement du contenu numérique".

El Watan avec APS
 

Fermer Fermer


La semaine africaine des TIC lancée hier - le 21/11/2012 - 10:02 par Belkherfi
Selon Zoheir Meziane, conseiller auprès du ministère de la Poste et des TIC (MPTIC) et directeur de la communication, les directions des technologies de l’information et de la communication de chacune des wilayas algériennes organisent donc depuis hier des activités et des portes ouvertes sur le domaine des TIC, incluant des jeux, des concours, ainsi que des espaces d’accès internet.

Émanant d’une initiative de l’Union africaine, la Semaine africaine des TIC a pour objectif de promouvoir l’utilisation des ces technologies en Afrique. Elle est d’ailleurs très médiatisée par le ministère algérien de la Poste et des TIC, à travers des communiqués de presse, l’envoi de SMS, ou encore sur le site web du ministère.

Par ailleurs, afin de célébrer l’évènement, les universités d’Oran, de Ouargla, de Constantine et de Bechar, ont été reliées par satellite à d’autres entités africaines.

Lire la suite Lire la suite

Selon Zoheir Meziane, conseiller auprès du ministère de la Poste et des TIC (MPTIC) et directeur de la communication, les directions des technologies de l’information et de la communication de chacune des wilayas algériennes organisent donc depuis hier des activités et des portes ouvertes sur le domaine des TIC, incluant des jeux, des concours, ainsi que des espaces d’accès internet.

Émanant d’une initiative de l’Union africaine, la Semaine africaine des TIC a pour objectif de promouvoir l’utilisation des ces technologies en Afrique. Elle est d’ailleurs très médiatisée par le ministère algérien de la Poste et des TIC, à travers des communiqués de presse, l’envoi de SMS, ou encore sur le site web du ministère.

Par ailleurs, afin de célébrer l’évènement, les universités d’Oran, de Ouargla, de Constantine et de Bechar, ont été reliées par satellite à d’autres entités africaines.

Fermer Fermer


PR Newswire

AMSTERDAM, November 15, 2012 /PRNewswire/ --

Elsevier, a world-leading provider of scientific, technical, and medical information products and services, announces the winners of the Algerian Senior and Early Career Researcher Awards in Chemistry. The award ceremony was held on November 8 at the Sofitel in Algiers, Algeria.

The awards, sponsored by Reaxys®, are designed to highlight and reward two generations of chemists in Algeria. The criteria used to assess candidates included: recent publication history, publications in impactful journals, citations, and H-index. Award winners were selected by members of the General Directorate for Scientific Research and Technological Development from the Algerian Ministry of Higher Education & Research.

The Algerian Senior Researcher Award in Chemistry was awarded to Prof. Zahia Kabouche from the Université Mentouri Constantine. Prof. Kabouche has published extensively in the field of natural products chemistry. Her career began in 1987 at the University of Constantine. She is currently professor of Organic Chemistry and director of the Therapeutic Substances Laboratory at the Université Mentouri Constantine. Prof. Zahia was presented with a trophy and one of Elsevier's major reference-works.

The Algerian Early Career Researcher Award was awarded to Mr. Dr. Khaldoun Bachari from the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. Dr. Bachari's research is in the field of mesoporous materials. His career began in 2000 at the Université of Sciences and Technology Houari Boumediene (USTHB). He is currently a research director and the President of the scientific board of the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. In recognition of his award, Dr. Khaldoun Bachari will be provided with funding to enable his attendance at a leading European chemistry conference in 2013.

"In science it is a sacred duty for us to discover the truth and it is a researcher's duty to protect science," said Professor Hafid Aourag, Director General of Scientific Research of the Ministry of Higher Education, Algeria in his congratulatory speech at the award ceremony. "I am very pleased we are meeting tonight to honour two of our nation's most distinguished researchers."

"For Reaxys, our goal is to enable researchers to do what they do best: make new discoveries", said Dr. David Evans, Scientific Affairs Director, Reed Elsevier Properties SA. "To help them do this, we strive to deliver the right information to them at the right time in the right context. Initiatives like these awards help motivate the scientific community to drive new discovery and ultimately bring exciting results and innovations."

About the Algerian Ministry of Higher Education & Research
The Ministry of Higher Education and Scientific Research is the department responsible for the development and the progress of the academic sector and scientific research in Algeria. To achieve these objectives, the ministry has created two institutions: The Research Centre on Scientific and Technical Information (CERIST) was founded in 1985 with the primary objective to implement programs of scientific research and technological development in the field of information science and technology. The General Directorate for Scientific Research and Technological Development (DG-RSDT) came into being in September 2009, and was set up by law # 08-05 of February 23, 2008, which defines the five-year scientific national research plan (2008-2012), expected to move the Algerian research system to excellency for a sustainable development. By this law, the DG-RSDT is the principal enabler of national scientific research and development.

About Reaxys
Reaxys® is a workflow solution for research chemists. Offering a wealth of experimentally validated information, Reaxys® combines reaction and substance data in organic, organometallic, inorganic and physical chemistry with synthesis planning. Researchers can get the information they need in a single overview, from source publications carefully selected for their importance and relevance to research chemists. Elsevier continues to engage with the chemistry community to ensure that Reaxys® continues to reflect how chemists think and work. https://www.reaxys.com/info/

Reaxys® and the Reaxys® trademark are owned and protected by Reed Elsevier Properties SA. All rights reserved

About Elsevier
Elsevier is a world-leading provider of scientific, technical and medical information products and services. The company works in partnership with the global science and health communities to publish more than 2,000 journals, including The Lancet and Cell, and close to 20,000 book titles, including major reference works from Mosby and Saunders. Elsevier's online solutions include ScienceDirect, Scopus, Reaxys, ClinicalKey and Mosby's Nursing Suite, which enhance the productivity of science and health professionals, and the SciVal suite and MEDai's Pinpoint Review, which help research and health care institutions deliver better outcomes more cost-effectively.

A global business headquartered in Amsterdam, Elsevier employs 7,000 people worldwide. The company is part of Reed Elsevier Group PLC, a world-leading publisher and information provider, which is jointly owned by Reed Elsevier PLC and Reed Elsevier NV. The ticker symbols are REN (Euronext Amsterdam), REL (London Stock Exchange), RUK and ENL (New York Stock Exchange).

Media contact
Harald Boersma
Senior Manager Corporate Relations Elsevier
+31-20-485-27-36
h.boersma@elsevier.com

 

Lire la suite Lire la suite

PR Newswire

AMSTERDAM, November 15, 2012 /PRNewswire/ --

Elsevier, a world-leading provider of scientific, technical, and medical information products and services, announces the winners of the Algerian Senior and Early Career Researcher Awards in Chemistry. The award ceremony was held on November 8 at the Sofitel in Algiers, Algeria.

The awards, sponsored by Reaxys®, are designed to highlight and reward two generations of chemists in Algeria. The criteria used to assess candidates included: recent publication history, publications in impactful journals, citations, and H-index. Award winners were selected by members of the General Directorate for Scientific Research and Technological Development from the Algerian Ministry of Higher Education & Research.

The Algerian Senior Researcher Award in Chemistry was awarded to Prof. Zahia Kabouche from the Université Mentouri Constantine. Prof. Kabouche has published extensively in the field of natural products chemistry. Her career began in 1987 at the University of Constantine. She is currently professor of Organic Chemistry and director of the Therapeutic Substances Laboratory at the Université Mentouri Constantine. Prof. Zahia was presented with a trophy and one of Elsevier's major reference-works.

The Algerian Early Career Researcher Award was awarded to Mr. Dr. Khaldoun Bachari from the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. Dr. Bachari's research is in the field of mesoporous materials. His career began in 2000 at the Université of Sciences and Technology Houari Boumediene (USTHB). He is currently a research director and the President of the scientific board of the Centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques CRAPC. In recognition of his award, Dr. Khaldoun Bachari will be provided with funding to enable his attendance at a leading European chemistry conference in 2013.

"In science it is a sacred duty for us to discover the truth and it is a researcher's duty to protect science," said Professor Hafid Aourag, Director General of Scientific Research of the Ministry of Higher Education, Algeria in his congratulatory speech at the award ceremony. "I am very pleased we are meeting tonight to honour two of our nation's most distinguished researchers."

"For Reaxys, our goal is to enable researchers to do what they do best: make new discoveries", said Dr. David Evans, Scientific Affairs Director, Reed Elsevier Properties SA. "To help them do this, we strive to deliver the right information to them at the right time in the right context. Initiatives like these awards help motivate the scientific community to drive new discovery and ultimately bring exciting results and innovations."

About the Algerian Ministry of Higher Education & Research
The Ministry of Higher Education and Scientific Research is the department responsible for the development and the progress of the academic sector and scientific research in Algeria. To achieve these objectives, the ministry has created two institutions: The Research Centre on Scientific and Technical Information (CERIST) was founded in 1985 with the primary objective to implement programs of scientific research and technological development in the field of information science and technology. The General Directorate for Scientific Research and Technological Development (DG-RSDT) came into being in September 2009, and was set up by law # 08-05 of February 23, 2008, which defines the five-year scientific national research plan (2008-2012), expected to move the Algerian research system to excellency for a sustainable development. By this law, the DG-RSDT is the principal enabler of national scientific research and development.

About Reaxys
Reaxys® is a workflow solution for research chemists. Offering a wealth of experimentally validated information, Reaxys® combines reaction and substance data in organic, organometallic, inorganic and physical chemistry with synthesis planning. Researchers can get the information they need in a single overview, from source publications carefully selected for their importance and relevance to research chemists. Elsevier continues to engage with the chemistry community to ensure that Reaxys® continues to reflect how chemists think and work. https://www.reaxys.com/info/

Reaxys® and the Reaxys® trademark are owned and protected by Reed Elsevier Properties SA. All rights reserved

About Elsevier
Elsevier is a world-leading provider of scientific, technical and medical information products and services. The company works in partnership with the global science and health communities to publish more than 2,000 journals, including The Lancet and Cell, and close to 20,000 book titles, including major reference works from Mosby and Saunders. Elsevier's online solutions include ScienceDirect, Scopus, Reaxys, ClinicalKey and Mosby's Nursing Suite, which enhance the productivity of science and health professionals, and the SciVal suite and MEDai's Pinpoint Review, which help research and health care institutions deliver better outcomes more cost-effectively.

A global business headquartered in Amsterdam, Elsevier employs 7,000 people worldwide. The company is part of Reed Elsevier Group PLC, a world-leading publisher and information provider, which is jointly owned by Reed Elsevier PLC and Reed Elsevier NV. The ticker symbols are REN (Euronext Amsterdam), REL (London Stock Exchange), RUK and ENL (New York Stock Exchange).

Media contact
Harald Boersma
Senior Manager Corporate Relations Elsevier
+31-20-485-27-36
h.boersma@elsevier.com

 

Fermer Fermer


Algérie : Plus de 4 millions d’internautes - le 15/11/2012 - 01:40 par Belkherfi
Près 60% des internautes Algériens sont âgés entre 15 et 34 ans. Ils sont également les plus grands utilisateurs de l’internet en Algérie, selon une étude effectuée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy.

Sur les 4,3 millions d’internautes algériens, 2. 525 000 sont âgés de 15 à 24 ans (36,9%), 1.125.000, de 25 à 34 ans (20,2%). Ces deux catégories d’âge (15-34 ans) représentent près de 60% des internautes algériens.

En revanche, le taux chute davantage chez les 35-44 ans (9,7%) avec 425. 000 internautes, 225.000 chez les 45-54 ans (5,23) et 55 ans et plus (2,1%).

Toujours selon la même étude, l”Est de l’Algérie compte le plus grand nombre d’internautes (1.773.000), le Centre occupant la deuxième position avec 1.330.000 internautes, suivi de l’Ouest avec 847.000 et le Sud avec 350.000.

Par sexe, ce sont les hommes qui sont beaucoup plus portés sur l’internet puisqu’ils sont 3 .025.000 à se connecter contre 1.275.000 chez la gent féminine.

Alors que par catégorie d’âge, les internautes de 15 à 24 ans arrivent en tête (36,9%), suivis de loin par la tranche 25-34 ans, puis chez les 45-54 (5,3%) et les plus de 55 ans (2,1%).

Par niveau d’instruction, le taux le plus élevé est à l’actif des universitaires dont 60,5% se connectent. Ceux justifiant d’un niveau secondaire atteignent un taux de 40,4%, contre 24,8% pour le niveau moyen (collège), 9,9% pour le primaire et 2,9% pour les non-scolarisés.

Lire la suite Lire la suite

Près 60% des internautes Algériens sont âgés entre 15 et 34 ans. Ils sont également les plus grands utilisateurs de l’internet en Algérie, selon une étude effectuée en 2010 par la société IMMAR Research & Consultancy.

Sur les 4,3 millions d’internautes algériens, 2. 525 000 sont âgés de 15 à 24 ans (36,9%), 1.125.000, de 25 à 34 ans (20,2%). Ces deux catégories d’âge (15-34 ans) représentent près de 60% des internautes algériens.

En revanche, le taux chute davantage chez les 35-44 ans (9,7%) avec 425. 000 internautes, 225.000 chez les 45-54 ans (5,23) et 55 ans et plus (2,1%).

Toujours selon la même étude, l”Est de l’Algérie compte le plus grand nombre d’internautes (1.773.000), le Centre occupant la deuxième position avec 1.330.000 internautes, suivi de l’Ouest avec 847.000 et le Sud avec 350.000.

Par sexe, ce sont les hommes qui sont beaucoup plus portés sur l’internet puisqu’ils sont 3 .025.000 à se connecter contre 1.275.000 chez la gent féminine.

Alors que par catégorie d’âge, les internautes de 15 à 24 ans arrivent en tête (36,9%), suivis de loin par la tranche 25-34 ans, puis chez les 45-54 (5,3%) et les plus de 55 ans (2,1%).

Par niveau d’instruction, le taux le plus élevé est à l’actif des universitaires dont 60,5% se connectent. Ceux justifiant d’un niveau secondaire atteignent un taux de 40,4%, contre 24,8% pour le niveau moyen (collège), 9,9% pour le primaire et 2,9% pour les non-scolarisés.

Fermer Fermer


Windows perd sa tête - le 14/11/2012 - 20:04 par Belkherfi
Cette nuit, l’annonce a surpris le monde informatique : Steven Sinofsky quitte Microsoft ! Steven était l’homme qui avait sous son contrôle Windows, qui a redressé Internet Explorer, Office, Windows Live. Il avait œuvré à Windows 7 et au tout dernier Windows 8. Steven quitte toutes fonctions au sein de Microsoft dès aujourd’hui et est remplacé par Julie Larson-Green. Ce départ immédiat intrigue et les messages officiels ne fournissent finalement aucunes informations précises sur les raisons de ce départ aussi précipité.

Est-ce un problème de gestion interne ? Sont-ce les faiblesses de Surface ? Des problèmes d’ego ? Difficile de dire. Microsoft se fait très discret sur les ventes des tablettes Surface sous Windows RT, Steve Ballmer se bornant à évoquer un bon accueil et à évoquer les prochaines tablettes. Ce dernier point est intéressant car cela démontre une certaine fébrilité sur les actuelles tablettes Surface mais parler des futurs produits n’aide pas à vendre et à positionner Windows RT qui souffrent d’une visibilité très limitée en magasins, de plusieurs défauts remontés par les acheteurs, incompatibilité des applications actuelles et la polémique récente sur le volume de stockage réellement disponible. Steve Ballmer évoque dans son hommage à Steven le fait d’aller plus vite dans la conception et la sortie des produits. Est-ce une cause de cette annonce surprise ?

Le patch de sécurité a aussi suscité quelques commentaires avec la présence de corrections de plusieurs failles critiques dans les Windows sortis il y a quelques semaines… Sans oublier, un autre chantier qui s’annonce périlleux : l’interface Moden UI (ex-Metro) notamment sur l’ordinateur non tactile… D’ailleurs, Facebook a dit de ne pas avoir de plan (au moins à court terme) sur une application Facebook pour Windows 8 – Modern UI !

A suivre.

Lire la suite Lire la suite

Cette nuit, l’annonce a surpris le monde informatique : Steven Sinofsky quitte Microsoft ! Steven était l’homme qui avait sous son contrôle Windows, qui a redressé Internet Explorer, Office, Windows Live. Il avait œuvré à Windows 7 et au tout dernier Windows 8. Steven quitte toutes fonctions au sein de Microsoft dès aujourd’hui et est remplacé par Julie Larson-Green. Ce départ immédiat intrigue et les messages officiels ne fournissent finalement aucunes informations précises sur les raisons de ce départ aussi précipité.

Est-ce un problème de gestion interne ? Sont-ce les faiblesses de Surface ? Des problèmes d’ego ? Difficile de dire. Microsoft se fait très discret sur les ventes des tablettes Surface sous Windows RT, Steve Ballmer se bornant à évoquer un bon accueil et à évoquer les prochaines tablettes. Ce dernier point est intéressant car cela démontre une certaine fébrilité sur les actuelles tablettes Surface mais parler des futurs produits n’aide pas à vendre et à positionner Windows RT qui souffrent d’une visibilité très limitée en magasins, de plusieurs défauts remontés par les acheteurs, incompatibilité des applications actuelles et la polémique récente sur le volume de stockage réellement disponible. Steve Ballmer évoque dans son hommage à Steven le fait d’aller plus vite dans la conception et la sortie des produits. Est-ce une cause de cette annonce surprise ?

Le patch de sécurité a aussi suscité quelques commentaires avec la présence de corrections de plusieurs failles critiques dans les Windows sortis il y a quelques semaines… Sans oublier, un autre chantier qui s’annonce périlleux : l’interface Moden UI (ex-Metro) notamment sur l’ordinateur non tactile… D’ailleurs, Facebook a dit de ne pas avoir de plan (au moins à court terme) sur une application Facebook pour Windows 8 – Modern UI !

A suivre.

Fermer Fermer


Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
475 Abonnés
Visites

 816011 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

© Elabweb 2004-2019