Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Conjugaison
Etes-vous incollable en conjugaison ?
Quizz à réponses multiples
Calcul mental
Avez-vous de bons réflexes ?
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
42Az3k
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 661648 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Nouvelles
Multiplier par 100 les débits ADSL - par Herrouz le 11/11/2007 - 19:02
Un chercheur australien vient de défrayer la chronique en soumettant une thèse qui explique comment multiplier par 100 les vitesses des lignes ADSL. Selon lui, ses méthodes peuvent être implantées d’ici 2 à 3 ans.Dr John Papandriopoulos a mené ses recherches à l’Université de Melbourne en Australie où il a rédigé sa thèse qui l’a propulsé vers la gloire. Cet homme de 29 ans a tellement séduit que le Professeur John Cioffi, considéré comme le père du DSL et enseignant à l’Université de Standford aux États-Unis, lui a proposé de travailler pour lui. De son côté, l’Université australienne a récompensé son poulain avec le Chancellor’s Prize. Il faut dire que l’établissement devrait profiter en partie des deux technologies que Dr. Papandriopoulos est en train de breveter.Sa thèse porte sur l’accroissement des vitesses sur une ligne DSL grâce à des algorithmes réduisant les interférences électromagnétiques qui ralentissent ce type de connexion. Les recherches se sont portées sur la diaphonie (crosstalk en anglais) qui est une interférence d’un premier signal dont les traces vont être retrouvées dans un second signal. Dr Papandriopoulos donne l’exemple d’une conversation téléphonique où l’on entend un bruitComparable au grain en argentique, le bruit apparaît sous forme de pixels parasites de couleurs irrégulières. Il augmente notamment avec la chaleur, l... distant en plus du destinataire de l’appel.La diaphonie peut venir perturber un signal DSL et réduire la vitesse de connexion. L’algorithme réduit ces interférences et maximise la vitesse pour passer par exemple de 1 à 100 Mb/s. Le principe de réduction des diaphonies existe déjà, mais selon la thèse, cet algorithme dépasse largement toutes les autres technologies utilisées jusqu’à présent.Cette technologie nous paraît limitée néanmoins et ne semble pas répondre aux autres problèmes des lignes DSL, comme l’atténuation du signal lorsque la connexion est effectuée sur une longue distance.L’Université de Melbourne est déjà en contact avec certains vendeurs d’équipement DSL et l’auteur de la thèse estime que sa technologie est plus facilement utilisable que les autres recherches qui ont été faites sur le sujet. Il table sur une implémentation d’ici 2 à 3 ans.L’Université de Melbourne est déjà en contact avec certains vendeurs d’équipement DSL et l’auteur de la thèse estime que sa technologie est plus facilement utilisable que les autres recherches qui ont été faites sur le sujet. Il table sur une implémentation d’ici 2 à 3 ans. In PresencePc du 11/11/2007. 


Culture
Histoire
Qui est qui?
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €