Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Conjugaison
Etes-vous incollable en conjugaison ?
Quizz à réponses multiples
Calcul mental
Avez-vous de bons réflexes ?
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
ZB23cH
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 669830 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Nouvelles
Ca bouge du côté de Microsoft ! Après la sortie de la semaine passée de Windows 7 la semaine passée, la société américaine a indiqué qu’elle allait rendre son célèbre éditeur de programmation plus cloud-friendly… et prépare ainsi l’arrivée de sa plateforme en cloud, Azure. Une arrivée qui pourrait bien bousculer les méthodes de travail des programmeurs.

Un peu bousculé par Google et ses Google apps ces derniers temps, Microsoft a décidé de régir en développant sa propre plateforme de cloud-computing, Azure. C’est un virage à 180°C pour la firme américaine, mais aussi pour les programmeurs qui voit les portes de nouvelles méthodes de travail à grand pas ! Si Azure est est uniquement réservée au programmeurs et n'est pas destinée à héberger des logiciels grand-publics, c'est un premier pas pour Microsoft.

Concrètement,la nouvelle mouture de Visual Studio n’est pas disponible en cloud, elle nécessite toujours l’installation du logiciel sur son poste de travail. Mais en lui apportant des améliorations telles que l’implémentation d’outils de compatibilité avec Sharepoint 2010, Microsoft a résolument décidé de rendre son logiciel de programmation plus collaboratif.

Think collaborative !
L’image d’Epinal du programmeur codant en C++ dans une cave (presque) sans lumière aura fait long feu ! La compatibilité avec SharePoint, logiciel de travail collaboratif pourrait bien changer la donne, en permettant à des programmeurs, non seulement d’intégrer leur travail au sein d’une équipe mais aussi de travailler par projet, tout en étant géographiquement distants.
Alors bien sûr, le collaboratif, c’est depuis longtemps la méthode de travail des programmeurs qui font de l’open-source et du libre.

Pourtant, au sein des entreprises ou dans les DSI, les programmeurs ne sont pas toujours intégrés dans des projets plus globaux. Permettre à l’outil de travail, Visual Studio, de s’insérer dans les projets plus globaux est donc loin d’être anodine puisque son utilisation suppose, que les programmeurs fassent désormais partie intégrante des projets. C’est donc toute une organisation du travail qui pourrait être revue dans les services.

Un code en dur léger comme un nuage
Mais avec les évolutions de Visual Studio, Microsoft espère aussi propulser sa plateforme Azure sur le devant de la scène. Car avec le succès des Google Apps, le cloud-computing a le vent en poupe. Microsoft se devait bien de sortir sa propre plateforme pour contenir son bouillonnant concurrent, Google. C’est chose faite puisque Microsoft a dévoilé Azure hier, à l’occasion Professional Developpers Conference de Los Angeles. Mais à la différence de Google, Microsoft a d’emblée choisi d’attaquer le marché professionnel, non seulement en communiquant peu auprès du grand public, mais aussi en proposant une compatibilité des logiciels professionnels avec la plateforme. Car c’est au travers d’Azure que cette nouvelle mouture de Visual Basic devrait montrer toute sa puissance.

L’utilisateur sera d’abord invité à développer son application dans Visual Studio. Un plug-in permettra de reproduire l'environnement d'exécution d'Azure, ce qui permet de tester le code, toujours en local. Le déploiement de l'application consiste à monter le code sur la plate-forme Azure, encore via le portail. Visual Studio devient donc la pierre angulaire d’Azure.
Le choix de proposer Visual Basic n’est d’ailleurs pas anodin, puisque ce sont bien les professionnels qui vont profiter en premier de ces avancées !

En ouvrant aux entreprises la possibilité d’héberger leurs logiciels propres en mode Saas, Microsoft mise sur un système souple et ouverts aux besoins des entreprises.
Reste à voir si les utilisateurs réguliers trouveront suffisamment d’intérêt à ces nouvelles fonctionnalités !

En savoir plus sur le site de Microsoft Azure


Culture
Histoire
Qui est qui?
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €