Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
hFNCPX
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 636448 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Nouvelles
 Les premières rencontres franco-maghrébines des technologies de l’information et de la communication (TIC), télécom et multimédia se sont ouvertes aujourd’hui à Alger, avec pour objectif de créer un "environnement dynamique et propice à l’investissement et aux partenariats" entre les deux rives de la Méditerranée

Baptisées "E-3M Alger 2009", ces rencontres visent à dynamiser les opportunités d’affaires dans le domaine des TIC en matière de développement local et d’aménagement du territoire. Il s’agit aussi d’éclairer les différents participants sur les nouvelles opportunités sur diverses thématiques en relation avec le développement du tissu économique de l’Algérie. Cet événement s’inscrit aussi dans la série d’éditions similaires tenues dans les autres pays du Maghreb depuis 2002, notamment à Tunis et Casablanca. Le contexte économique TIC en Algérie et en Méditerranée ainsi que la création, le développement et le financement des entreprises innovantes en Méditerranée ont été abordés lors de cet événement. Depuis quelques années, on observe une éclosion de technopoles spécialisées dans les TIC dans les pays du Sud du bassin méditerranéen, empruntant la voie ouverte par les pays émergents. La Tunisie a créé en 1999 le parc technologique des communications Ariana à Tunis (El Ghazala). Plus récemment, le technopark de Casablanca est opérationnel depuis 2001. Le cyberpark d’Alger (Sidi Abdellah) devrait être installée prochainement. Ces technopoles présentent a priori trois caractéristiques communes : ces territoires de l’innovation technologique visent à concentrer les infrastructures modernes et à mettre à disposition des locataires opérant dans le même domaine un ensemble de services de facilité. Le secteur industriel privé est stimulé au sein de pépinières de projets pour impulser la création d’entreprises innovantes et reconstituer les liens science-industrie. Des mécanismes d’attractivité des firmes multinationales opérant dans les TIC sont mis en œuvre afin de favoriser les transferts technologiques

Par Kamel Benelkadi



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €