Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Bon à savoir
Calendrier
Quiz
QCM simple
Quizz à réponses multiples
Elabweb PageRank

PageRank service www.visual-pagerank.net/

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
MMCTn
Recopier le code :
473 Abonnés
Visites

 636467 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Nouvelles
PIRATAGE SUR INTERNET : L’Algérie 1re en Afrique - par elabweb le 25/03/2009 - 11:49

Selon le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah, le taux de piratage a atteint 84%.

L’Algérie se classe en première position en Afrique et la cinquième dans le monde dans ce sport insolite qu’est le piratage sur Internet. Pour le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah, le taux de piratage a atteint 84% en Algérie.
Lors d’une rencontre placée sous le thème «Infrastructure haut débit, facteur d’émancipation des citoyens» organisée hier par Algérie Télécom, M.Bessalah a souligné que son département est en train de réfléchir à l’introduction d’un logiciel permettant de stopper le piratage. 900 mille points d’accès à Internet seront prochainement créés dans le but d’atteindre 1,3 million de points d’accès d’ici 2013. S’agissant de la complexité du réseau d’accès à Internet, principalement dans les grandes agglomérations, le ministre a expliqué qu’elle provient du fait que les canalisations sont saturées et les câbles le plus souvent soumis à des dégradations causées par des intempéries et des travaux.
Il ajoute que le réseau sans fil rencontre des contraintes liées à la propagation des ondes radioélectriques et aux interférences des fréquences avec d’autres systèmes. Selon M.Bessalah, la problématique du haut et du très haut débit nécessite certaines règles dans le cadre de la stratégie de développement des TIC, dont celles relatives à la garantie de coûts accessibles à toutes les couches de la population, à la sensibilisation, l’information et la formation du citoyen afin de le mettre en harmonie avec les nouvelles opportunités qu’offrent les technologies. Concernant les causes qui freinent le développement des services en ligne en Algérie, M.Bessalah a souligné l’importance d’agir en profondeur sur les axes majeurs prévus par le projet de programme e-algérie 2013.
Le ministre a déclaré que son département a prévu l’acquisition de 2 millions de lignes pour l’extension géographique de réseau d’accès avec un objectif de 80% en natif de l’Adsl. Il prévoit aussi la réalisation d’une infrastructure de haut et très haut débit pour pouvoir véhiculer des services en ligne de plus en plus exigeants en bande passante. Un débit chez les usagers pouvant dépasser les 100 Mbps. M.Bessalah s’est engagé à la préparation de la venue de nouvelles technologies plus performantes en termes de très haut débit et de mobilité permettant la réception de services très demandés par les usagers.
Il s’agit du téléchargement ultra-rapide (5s), les jeux vidéo en ligne interactifs, la Télévision mobile personnelle (TMP).
De son côté, le président-directeur-général d’Algérie Télécom (AT), Moussa Benhamadi, a indiqué que son groupe compte investir 5 milliards de DA pour la restauration des infrastructures. Il a aussi souligné que son département injectera 3 milliards de dollars dans le plan d’action 2009-2013 afin d’améliorer ses résultats économiques et renouer avec ses activités.
Le P-DG du groupe AT a expliqué qu’un plan d’urgence a été mis en place pour apporter les solutions idoines à l’effet d’amorcer une croissance en engrangeant une nouvelle part du marché.

Wassila BENHAMED



Culture
Histoire
Températures du jour
Alger
Sétif
Oran
Constantine
Annaba
Sidi-Bel-Abbès
Batna
Tizi Ouzou
Béchar
Ouargla
In Amenas
Tindouf
Adrar
Prières à Alger

Le DA vs $ et €